Origine des tracteurs Renault

En 1918 , Louis Renault ( 1877-1944 ) possède une propriété à Herqueville ( 27 ) où il exploite plusieurs milliers d’ hectares de terres ( 4 000 ) . Devant le manque de main d’ oeuvre , il créé le premier char agricole , le type GP à partir de l’ expérience acquise lors de la 1ère guerre mondiale avec le char FT .

Les premiers tracteurs seront donc à chenille . Les roues métalliques où à bandage seront introduites en 1926 et les pneumatiques en 1933 .

Les usines du Mans et de Billancourt seront bombardées à plusieurs reprises durant la Seconde Guerre mondiale , ce qui va interrompre la construction des tracteurs . La concurrence étrangère va alors s’ engouffrer dans cette brèche .

Après la seconde guerre mondiale , la reconstruction de l’ Europe fut très rapide . Il y avait une forte demande de nouveaux tracteurs pour augmenter la production de nourriture . Renault n’est pas sorti indemne de la guerre . Plusieurs parties des usines étaient bombardées et Louis Renault était mort dans des circonstances obscures . Quelques mois après la libération , l’ usine était nationalisée et Renault produisait un nouveau modèle basé sur des techniques existantes . On employait 4 chiffres comme indication de type . Renault utilise alors les ressources Hispano-Hercules et de Perkins , mais aussi leurs usines elles-mêmes . Le retour de Renault  dans l’ agriculture se situe en 1956  avec la sortie de la série D . Renault connait alors le succès avec ses tracteurs .

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.